Tamaioasa Romaneasca

Butasi de vita de vie - soi Tamaioasa Romaneasca

Butasi de vita de vie – soi Tamaioasa Romaneasca

C’est une variété aromatique originaire du Sud de la Grèce antique ayant été amenée en Roumanie par les colons grecs.

’’Tămâioasa Românească’’ est une variété roumaine de raisins utilisés pour en obtenir les vins blancs aromatiques de qualité. Les vins obtenus sont doux ou demi-doux, à une intensité alcoolique de 12-12,5%, à la couleur jaune dorée et un arôme riche de fleurs et miel. Ils ont un goût fort et une harmonie parfaite entre le sucre, l’alcool et l’acidité.

L’arôme de muscat se maintient lors de son vieillissement en bouteille 7-8 années, par vieillissement, le vin change de caractéristiques en acquerrant des nuances olfactives qui suggèrent l’odeur du rayon de miel. Grâce à sa forte personnalité, le vin ‘’Tămâioasă Românească’’ a été nommé par de nombreux spécialistes un ‘’vin -chef-d’œuvre’’.

  • La provenance de cette variété est inconnue, elle semble être originaire de la Grèce antique. Elle a été répandue dans les pays autour du bassin de la Mer Méditerranée ; dans notre pays, elle a été connue avant l’invasion du phylloxéra, de sorte qu’elle est considérée une variété autochtone.
  • C’est une variété à la période moyenne de végétation (165-175 jours) et aux exigences héliothermiques élevées, en nécessitant une température globale de 3200-3800o C. Sa vigueur de croissance est moyenne et sa fertilité est bonne, 55-65% de drageons fertiles. L’apparition des premières petites feuilles du bourgeon principal a lieu tard, à la fin du mois d’avril, les raisins commencent à mûrir tôt, à la fin du mois de juillet et sa maturation se réalise 2-3 semaines après la variété Chasselas Doré.
  • Résistances biologiques : c’est une variété prétentieuse, sensible au gel (-18, -20o C), à la sécheresse et à l’excès d’humidité, fortement attaquée par les maladies, les mites des raisins, les guêpes.
  • Pour la culture de cette variété, il est besoin d’aires bien délimitées, à cause de sa plasticité écologique réduite. Elle préfère des zones aux longs automnes ensoleillés, sans précipitations, qui permettent l’accumulation lente des sucres et des arômes dans le moût, la surmaturation des raisins en même temps que leur botrytisation.
  • Au point de vue technologique, lors de sa maturation complète, elle accumule 200 – 210 g/l de sucres et par sa surmaturation, elle ateint  250 – 270 g/l et peut légèrement dépasser ces valeurs, sans que l’acidité totale du moût baisse en dessous de la valeur de 4.5 – 5 g/l H2SO4.
  • En vue d’éviter les pertes de récolte, il est recommandé que la vendange soit effectuée en 2 – 3 étapes, à mesure que la surmaturation  des raisins a lieu.
  • Les productions de raisins sont faibles, de 5 – 8 t/ha, mais elles peuvent atteindre 10 – 14 t/ha.

La variété ’’Tămâioasă Românească’’ fait partie de la catégorie des raisins de vin.