Vin

Istoric
dacia

Ses débuts sont liés à ‘’l’existence des premières plantations réalisées par les Gètes et les Daces’’. Les régions les plus favorables ayant mené à l’acquisition d’un grand prestige sont surtout situées sur la rive droite de la rivière d’Olt, en face de la ville de Drăgășani, camp fortifié et agglomération romaines, aux IIe-IIIe siècles.

 

De nombreux documents du temps de Mircea cel Bătrân (1386-1418), Vlad Dracul (1346-1447), Vlad Călugăru (1481-1495), Radu cel Mare (1495-1508) etc. montrent que toute l’histoire de cette zone est marquée par la culture de la vigne et de la production des vins.

En visitant les Principautés roumains, certains voyageurs étrangers, impressionnés par nos vignobles et nos vins, en ont fait des appréciations élogieuses. Concernant ceux-ci, Neugebauer, dans son livre ‘’Beschreibung der Moldau und Walachei’’-Breslau, 1854, mentionne le fait que, parmi les localités plus connues dans la production vinicole, une place importante est occupée par Cotnari, Odobești et Drăgășani.

Les vins de Drăgășani ont bénéficié de grandes appréciations à l’occasion d’expositions et concours de vins organisés dans notre pays ou à l’étranger. Ils ont eu un succès remarquable à l’Exposition Internationale de 1887. J. Roi Chevier, dans son livre ‘’Ampélographie’’ (Paris, 1903), souligne que ‘’le vin de ‘’Crâmpoșie de Drăgășani a été essayé pour la champagnisation à Stuttgart par N. Benger, en donnant les meilleurs résultats’’.

Tout comme d’autres vignobles, Drăgășani a passé par des périodes critiques. La plus désastreuse période a été celle due à l’attaque du phylloxéra, qui a été signalée en 1890 à Drăgășani, plus tard que dans d’autres vignobles de notre pays. Le passage de la viticulture préphylloxérique à celle postphylloxérique a nécessité de grands efforts et le changement de la technologie de constitution et de culture de la vigne.

Les vignobles de Drăgășani et Sâmburești

Ils sont situés sur les deux rives de l’Olt, le premier à droite de l’Olt et l’autre, à sa gauche. Le vignoble de Drăgășani est l’un des vignobles les plus renommés, où l’ancienneté de la culture de la vigne ‘’se mêle avec les débuts d’histoire non écrite des peuples’’.

Il s’étend sur 60 km environ d’Aricești jusqu’à Ionești, à une superficie de 10.000 ha approximativement, située sur des terrasses et des collines ayant une altitude de 200-460 mètres.

Parmi les centres viticoles plus importants, on met en évidence ceux de Mitrofani, Prundeni, Zăvideni, Orlești, Scundu, Ionești, Zlătărei, Ștefănești, Lungești, Suțești, Crețeni, Goșoieni, Amărăști, Fumureni, Ușurei et bien sûr Drăgășani.

Il faut citer aussi quelques unités délimitées naturellement telles : Dealul Oltului, Colina, Dobrușa, consacrées à la production des vins à la dénomination d’origine.

Le vieil assortiment du vignoble comprenait  les variétés: ‘’Braghină’’, ‘’Crîmpoșie’’ et ‘’Gordan’’. À présent, on a beaucoup étendu ‘’Galbena de Ardeal’’ (‘’Feteasca regală’’).

Les variétés ‘’Riesling italian’’ et Pinot gris produisent des raisins dont on obtient des vins blancs de qualité supérieure, très fins.

Le vignoble de Drăgășani produit aussi des vins aromatiques de qualité supérieure par la culture des variétés ‘’Tămîioasă albă de Drăgășani’’, Muscat Ottonel et Sauvignon. Les vins rouges y sont moins représentés, certains essais ayant été faits avec Cabernet Sauvignon et Pinot noir.

Le vignoble de Sâmburești, à une superficie de 2000 ha environ, avait été compris dans le vignoble de Drăgășani. Il est renommé pour ses vins rouges de qualité supérieure.

Son assortiment de base est formé des variétés Pinot noir dont on obtient un vin rouge, velouté et Cabernet Sauvignon, produisant des vins extractifs, au goût âpre, lorsqu’ils sont jeunes et pleins de nerf, après une maturation de 2-3 années. On mentionne également la culture de la variété autochtone ‘’Negru vârtos’’ tout comme les tendances d’extension de la variété Merlot.

Dans le microclimat de ces vignobles, les variétés pour les raisins de table sont peu favorisées, c’est pourquoi on ne les cultive pas sur de surfaces étendues.

Le vignoble de Drăgășani se remarque aussi par la variété ‘’Tulburel de Drăgășani’’ tout comme par celle appelée ‘’Pelin de mai’’.

Les vins de Drăgășani et leur histoire

Le vignoble de Drăgășani a été dénommé ‘’le vignoble princier des Gouverneurs d’Olténie’’.

I.C. Teodorescu, dans un article publié dans ‘’România viticolă’’, no. 9 de septembre 1943, trouve ses débuts liés à ‘’l’existence des premières plantations réalisées par les Gètes et les Daces’’. Les régions les plus favorables ayant mené à l’acquisition d’un grand prestige sont surtout situées sur la rive droite de la rivière d’Olt, en face de la ville de Drăgășani, camp fortifié et agglomération romaines, aux IIe-IIIe siècles. De nombreux documents du temps de Mircea cel Bătrân (1386-1418), Vlad Dracul (1346-1447), Vlad Călugăru (1481-1495), Radu cel Mare (1495-1508) etc. montrent que toute l’histoire de cette zone est marquée par la culture de la vigne et de la production des vins.

En visitant les Principautés roumains, certains voyageurs étrangers, impressionnés par nos vignobles et nos vins, en ont fait des appréciations élogieuses. Concernant ceux-ci, Neugebauer, dans son livre ‘’Beschreibung der Moldau und Walachei’’-Breslau, 1854, mentionne le fait que, parmi les localités plus connues dans la production vinicole, une place importante est occupée par Cotnari, Odobești et Drăgășani.

Les vins de Drăgășani ont bénéficié de grandes appréciations à l’occasion d’expositions et concours de vins organisés dans notre pays ou à l’étranger. Ils ont eu un succès remarquable à l’Exposition Internationale de 1887. J. Roi Chevier, dans son livre ‘’Ampélographie’’ (Paris, 1903), souligne que ‘’le vin de ‘’Crâmpoșie’’ de Drăgășani a été essayé pour la champagnisation à Stuttgart par N. Benger, en donnant les meilleurs résultats’’.

Tout comme d’autres vignobles, Drăgășani a passé par des périodes critiques. La plus désastreuse période a été celle due à l’attaque du phylloxéra, qui a été signalée en 1890 à Drăgășani, plus tard que dans d’autres vignobles de notre pays. Le passage de la viticulture préphylloxérique à celle postphylloxérique a nécessité de grands efforts et le changement de la technologie de constitution et de culture de la vigne.

Vieilles étiquettes

Récompenses et distinctions – Galerie